Coudre en sandwich…Kézako???

Vous avez lu ça assez souvent dans pas mal de finitions de vestes «gansées», alors une petite démo pour que ça n’ait plus aucun secret pour vous : Ici on part de la veste n°18 du catalogue hiver femme 082, en Rapido et Variations aux aiguilles 6,assez épaisse donc.

Pour des finitions nettes, on a opté pour une ganse noire.

veste noire

Après avoir vaporisé la veste, on peut la suspendre à un cintre, ça vous évitera des surprises par rapport à une pose à plat… (la veste «plombe» naturellement comme sur vous et la ganse ne «tirera» pas.)

On commence à l’épingler au milieu dos, sur la face intérieure et on fait le tour du modèle en suivant l’encolure, le demi devant, le dos, l’autre demi devant puis l’autre côté de l’encolure pour finir.

Pour les finitions des ganses, on les superpose sur 2 cm environs, en pliant celle du dessus sur un bon centimètre.

On coud ensuite à petits points cette partie épinglée de la ganse puis on la replie sur l’autre face (extérieure) de la veste.
Terminez en cousant à petits points cachés la totalité de la ganse.
Partager :
Rendez-vous sur Hellocoton !

Kits de survie pour Février – La petite sélection spéciale « grand froid polaire »

Le revoilà ! Le grand méchant hiver, celui qui vous mord les oreilles, qui vous brûle les doigts et dévore les orteils ! En plus il n’épargnera personne… Ici, même pas peur, on a de quoi lui donner du fil à retordre ! En restant des filles tout de même…

Alors on vous a concocté une petite sélection spéciale «grand froid polaire.» Des couleurs douces, lumineuses et de gros fils ronds, feutrés, super douillets. On s’inspire des grands courants Folk, on voyage entre la Norvège, la Finlande et le Canada pour des tenues qui mixent l’esprit baroude, des dessins ethnos avec des pièces plus rondes et féminines. On adore et vous?…

1. Un manteau bimatière, même avec sa couleur café crème il est plus facile à associer qu’on le pense : du blanc, poudré, ivoire, camel, caramel, denim used et du noir également. Alors, rassurée?
Un manteau bimatière

Un manteau bimatière

2. Un gilet en jacquard ethno, dans un fil à base de laine et d’alpaga, c’est doux et chaud. On l’a féminisé ici avec une robe en crêpe de laine pour «casser» l’esprit folklo.

Pour réchauffer ce look on se rajoute un jean slim ou un flair en denim.

Un gilet en jacquard ethno,

Un gilet en jacquard ethno

Ici c’est une base de pull tout simple, facile à porter avec son snood coordonné.
Super chaud avec un mélange de 3 fils doux, légers.. On le porte avec des pièces volumineuses, pas de slim ni de jupe étui ! On vise le carot pant, le flair, le short, la jupe bulle, ça équilibre l’ampleur du haut .

Pull

Au rayon accessoires :

J’adore l’idée du look complet en jean, à la façon d’une combi de migrant,
une «chercheuse d’or» un peu sexy. Le snood frangé amène un peu de décalage tradi avec son point irlandais.

Pour la grosse pièce un veston d’homme gris en flanelle rayé ou un manteau brouillé noir et écru aux épaules un peu tombantes. On féminisera les chaussures : bottes à talons.

snood à franges

Tel que, avec des mitaines en plus of course!

veston d’homme gris

A l’idéal je dirais en cuir fauve…
C’est le snood fourré façon peau lainée, avec sa doublure toute douce il tient vraiment super chaud.

Sur la chemise liberty et la salopette façon trappeur, pourquoi pas un perfecto en cuir caramel, chocolat?

snood fourré

Une panoplie écharpe et mitaines

La c’est la touche de fourrure mixée à des carreaux façon trappeur et du cuir brut qui nous emmène loin de la ville.
En grosse pièce pourquoi pas un blouson en daim… ou une belle peau lainée?
écharpe et mitaines

écharpe et mitaines

Là je vous conseillerais plutôt de garder la veste marine façon costume d’homme ou pour avoir plus chaud tout de même un caban à boutons dorés, un peu rétro à porter avec la grande étole à rayures chevrons
+ un pantalon en daim ou en toile camel bien épaisse de forme carotte /
boyfriend ou flair / patte d’éph’
+ une chemise en denim pour le haut + un t-shirt gris uni ou imprimé
délavé rock, pour le clin d’oeil rebelle que vous êtes !
+ low boots camel.
+ quelques bijoux «gri-gri» comme je les appelle souvent, ce sont toutes
ces breloques auxquelles nous sommes toutes autant attachées.
De l’argent vieilli, des touches de turquoise…

Snood jacquard

Partager :
Rendez-vous sur Hellocoton !

Nos jeunes candidats au casting!

Voici nos jeunes candidats au casting, presque pas intimidés…
Un studio à Bruxelles pour une ambiance contemporaine et graphique inspirée des années 80, du chanteur Mika et de l’univers des gamers avec pac man et le fameux space invader en vedette. Notre petit mec a vraiment le look non?
Sa copine se la joue petit chaperon rouge des villes…
…A Paris chez le célèbre modiste Philippe Model, artiste multitâches puisqu’il intervient
également en décoration et son appartement en est un illustre témoignage : ses patines et ses associations de couleurs sont vraiment incroyables. Un véritable décor de conte de fées. Nos Princesses se font belles et provoquent beaucoup de mouvements autour d’elles !
Un grand espace anciennement industriel aménagé en studio avec une magnifique lumière zénitale, toute douce. Ca tombe bien, dehors il pleut! Qu’importe, avec notre décor et nos accessoires on joue les trappeurs en bivouac au Canada!
Voir le catalogue ici!

Partager :
Rendez-vous sur Hellocoton !

Le tuto de la marinière enfant à customiser

Vous aimez la couture, les cols Claudine, la customisation? Ca tombe bien, nous aussi..! Retrouvez dans la collection enfant du catalogue hiver 076, un pull rayé façon marinière (au n°11)
A la base, c’est un pull trapèze à manches courtes. On a choisi un joli lainage tweedé couleur caramel pour y couper un col. Jusque là tout va bien vous nous suivez ?

On utilise le patron du col donné dans les explis de l’album (c’est le demi col à aggrandir à la photocopieuse selon la taille voulue ) Attention, on va couper dans le biais du tissu pour qu’il se place bien en arrondi sur les épaules.

On coupe le grand col et ensuite l’enforme, qui est une pièce de la même dimension mais sur une hauteur plus petite : 3 cm suffisent. C’est cette pièce qui va se retrouver cousue à l’intérieur du col du pull. On assemble endroit contre endroit les deux pièces. On retourne l’ensemble et on aplatit bien au fer. Ici, on a cranté le tissus aux lisières pour éviter de faire des ourlets et puis c’est joli l’effet un peu effiloché sur du tweed, ça donne un aspect brut de laine sur le pull un peu précieux…

Alors voilà que le col est fait, maintenant on peut le poser sur le pull.
Nous vous conseillons un système de 3 pressions (des petites transparentes.) Ca permet un lavage à part si le tissu ne passe pas à la machine.

Pour nous aussi, voici une petite idée toute simple que vous découvrirez bientôt en accessoirisation de la collection Printemps : un col amovible à porter comme un collier sur un pull ras de cou, un cardigan ou un t-shirt tout simple..

On récupère une chemise blanche ou en denim délavé qu’on découpe à la base de l’encolure en prenant soin de conserver la bande de boutonnage
sur ses 2 épaisseurs et sur toute sa longueur.

Voilà, on retire les petits fils en trop le long des lisières et c’est finit, on peut le broder de paillettes, perles, sequins… Tout est possible!
A vous de jouer!

Partager :
Rendez-vous sur Hellocoton !

Quoi de neuf ?

Besoin de tendresse ?
De régression ?

Alors filez vite sur le site culte de mochimochi !
Quittez la sinistrose de l’hiver pour un univers drôle, coloré et…KROMIGNON !

Hé oui, ils sont adorables, attendrissants, c’est nos «petits chats» à nous les tricoteuses et crocheteuses !

Tout petits, tout minis, des personnages « pelotes de laine », des objets du quotidien revus entièrement en tricot, une vraie folie créative et libératrice.

C’est drôle, frais, léger, bref, à faire suivre à toutes les copines !

Partager :
Rendez-vous sur Hellocoton !